L'actualité locale sur Chauny.com : Chauny

C.Q.F.D - Chauny
Randonnée de Mars
à Septmonts
dimanche 22 Mars 2009

 Le village de Septmonts près de Soissons fut la résidence des évêques du 12e au 17e siècle. Une randonnée de 5 km autour de ce village pittoresque nous réserve bien des surprises , tant par son architecture : son château, son célèbre donjon ,que par l’écrin de verdure qui l’entoure :
la vallée de la Crise et l’Arboretum situé dans le parc du château et qui vous fera voyager à travers le monde grâce aux différentes zones plantées d’espèces géographiques différentes.
« A deux lieues de Soissons, dans une charmante vallée, il y a un admirable châtelet du XIVe siècle . » (Victor Hugo)

Les images

Au départ de Chauny pour le covoiturage

A Septmonts c'est un groupe de 26 marcheurs

 L'église Saint André.
Du 15e siècle, de style flamboyant ,(nom donné à la dernière période du gothique dernière décennie du 14e. Jeu de courbes et contre courbes qui donnent l'apparence onduleuse de la flamme.) on peut y admirer une magnifique poutre de gloire polychrome scultée de médaillons représentant les douzes apôtres. Bon nombre de poutre de gloire furent détruites pendant les guerres de Religion et celle de Septmonts témoigne de cette tradition artisanale qui s'est pratiquée jusqu'au 16e siècle.

Dans le village

Ferme de la carrière de l'Evéque (19ième) : chambres d'hôtes

Ancienne galerie souterraine d'extraction de pierre

 Le donjon
C'est du 14e siècle que date le célèbre donjon à l'architecture complexe avec ses 7 étages et ses 45m de haut. Il fut construit en 1370. Il est à la fois résidence confortable et forteresse défensive. Autour de lui s'organise la salle St Louis (8 m de cotés) et la tour carrée, le logis Renaissance plus tard au 16e siècle, les vestiges de remparts et les douves.

Reproduction de L'Abbaye Saint Jean des Vignes de Soissons
visible à l'entrée du donjon



L'entrée du donjon - la cheminée - des vues de Septmonts depuis les hauteurs du donjon

 Le Logis Renaissance.
Début du 16" siècle, le château fut amélioré et le logis Renaissance fut construit pour loger les évêques. Ils abandonnent leur résidence de Septmonts dès la fin du 17e s. et le site fut redécouvert à l'état de ruines au 19' s. par les romantiques. Le peintre d'histoire Jacques Léman racheta le château en 1864 (sauf la Tour Carrée), procéda à des restaurations et reconstitua le logis renaissance. La baronne Antoinette Lcninger propriétaire en 1877 termina les travaux et en fit une des demeures les plus brillantes du Soissonnais. Elle mourut en 1929.
En 1918 des bombardements causèrent de nombreux dommages. Le Logis Renaissance fut atteint, il était réparable mais demeura sans couverture et fut laissé à l'abandon comme le reste du château jusqu'en 1971 lors de la création de l'Association des Amis de Septmonts, qui pris en charge la sauvegarde et la mise en valeur du site.

 La Tour Carrée.
Construite à la même époque que le donjon, elle est en fait semi-circulaire à l'intérieur et préposée à la défense ; Elle comporte 3 étages desservis par un escalier en pas de vis et elle est munie o<!rarchères.(meurtrières) ;
Détachée du reste de la vente en 1864, elle fut vendue à une autre personne qui redressa une partie du dernier étage et le surmonta d'un belvédère carré. A partir de 1925, une américaine Kate Gleasen (fille d'un riche industriel américain) rendit les pièces habitables .Elle mourut en 1933 et c'est sa fondation qui participe à la restauration du site de Septmonts.

 La commune est propriétaire de l'ensemble des ruines depuis 1978 (l'enclos, le parc, les douves, les 2 tourelles et la salle St Louis). Seule la Tour Carrée était encore dissociée , elle fut rachetée par l'ass. Des Amis de Septmonts et cédée à la commune en 1999.

La tour carrée

Le mot de la faim de cette magnifique promenade
"une collation"

L'arboretum reste a visiter au moment des feuilles a partir de mai
Aménagé grâce à un chantier d'insertion en 1998, l'arboretum comprend 5 zones plantées d'espèces géographiques variées. Vous pouvez apprécier la vigne locale, les pinèdes de méditerrannée, les essences orientales ou américaines ,le verger de pommiers dans l'ancien jardin des évêques. L'Arborétum s'enrichit chaque année de nouveaux arbres plantés par les enfants âgés de 7 ans dans l'année.

<visitez le site perso de Tony>

Chauny.com est un site privé, les textes, photos, logos et marques sont la propriété respective de leurs auteurs.
Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données
qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978). Pour l'exercer, adressez vous à :
Harmel 14, place de l'hôtel de ville 02300 Chauny
Tous droits réservés.