L'actualité locale sur Chauny.com : Chauny

C.Q.F.D - Chauny
Marche d'hiver 7 km
à Laon
dimanche 18 Janvier 2009

La campagne dans la ville de Laon

 La Cathédrale : Construite de 1155 à 1230. Elle est une des premières constructions de style gothique . Elle mesure 110,50m de long, 30,65m de largeur. La plus grande des quatre tours culmine à 60,50m. Elle servit,de modèle aux cathédrales futures comme celle de Reims, de Chartres et de Paris. Sur ses tours , en compagnie des gargouilles, vous apercevez des animaux peu habituels dans l'architecture d'une cathédrale, à savoir, des bœufs. Car selon la légende, les bêtes de somme qui acheminaient les matériaux de construction de la Cathédrale montrant des signes évident de fatigue ; un bœuf blanc magnifique apparu comme par enchantement et aida à porter les matériaux. Sa tâche terminée, il disparu aussi miraculeusement qu'il était apparu.C'est pourquoi, les constructeur rendirent un hommage à ce bœuf en le scultant sur les tours.


Porte médiévale du XII siècle des Chenizelles qui donne sur la cuve St Vincent

 Cuve Saint Vincent : Elle fut autrefois couverte de vignes. Son vin " Le Saint Vincent " avait une telle réputation, qu'il était servi lors des sacres des rois. Aujourd'hui les potagers ont remplacé les vignes. Nous allons descendre cette cuve et remonter de l'autre coté en empruntant ce qu'on appelle des " grimpettes " utilisées par les vignerons remontant leur raisin. Le plateau de Laon sur lequel nous sommes dessine un triangle parfait entre trois anciennes Abbayes : celle de Saint Jean (aujourd'hui la Préfecture), celle de Saint Martin (devenu un hôpital) et la troisième Saint Vincent ou ne subsiste que le palais abbatial dont nous longerons les murs d'enceintes.

Une des grimpettes de Laon

 Promenade de la Madeleine. Cette promenade appelée ainsi en souvenir d'une chapelle dédiée à Marie Madeleine nous permet de longer les remparts de l'abbaye long d'environ 3 kms ;Ces remparts abritent deux des 7 Merveilles de Laon à savoir, l'Abbaye St Vincent et l'étang aux moines. A l'origine, en 513 ce lieu fut désigné par l'evêque St Rémy comme cimetière de la ville de Laon. il devint un lieu de culte :

 

Le logis abbatial fut malheureusement détruit par un incendie criminel en
juin dernier brûlant complètement le plancher et la toiture d'origine ;

 La batterie Morlot ; ou Fort Morlot construit en 1878 de façon à établir les communications militaires entre les 6 forts du laonnois, à l'aide d'un miroir optique fonctionnant avec une lampe à pétrole et un jeu de miroirs réfléchissant les rayons du soleil. Ces messages étaient parait-il invisible de l'ennemi situé en contre bas.

Vue sur la ville basse sud



Une des nombreuses sources sur le plateau de Laon

Porte de Soissons Architecture militaire du 12e siècle.

Tour Penchée.Ou tour de Dame Eve. C'est une des 7 Merveilles de Laon.
Elle glisse de son socle depuis le 12e siècle,
certainement à cause des nombreuses sources se trouvant dans le sous-sol.



 Eglise St Martin ;clle fut fondée au 12' siècle, son ensemble abbatial fut transformé en Hôtel Dieu en 1810. Les bombardements de 1940 détruisirent de nombreux bâtiments. Ne subsistent que l'église, le logis abbatial, une salle capitulaire, un cloître et un réfectoire.

Vue sur la ville basse nord

<Visiter le site perso de Tony>